Bienvenue sur notre site,
Vous naviguez sur sa version tablette

Actualités de la défense

L’armée de l’air recrute en 2019

En 2019, l’armée de l’air propose une prime de lien au service (PLS) aux jeunes candidats postulant en tant qu’officiers sous contrat dans les spécialités suivantes : mécaniciens et armuriers, systèmes d’information et de communication et CYBER.
Cette PLS s’élève à 5.000 ou 10.000 € (selon la spécialité).
Renseignez vous auprès d’un conseiller en recrutement !

1.565 militaires techniciens de l’air recrutés à partir d’un niveau 3 ème jusqu’à Bac pro et jusqu’à 30 ans
244 élèves techniciens formés (dès 16 ans) par l’armée de l’air pour une scolarité CAP aéronautique/systèmes ou BAC S SI, Techno STI2D ou Pro aéronautique/systèmes ou avionique

300 officiers 200 officiers sous contrat non navigants, recrutés à Bac+ 3 Bac+ 5 et 100 personnels navigants (pilote ou navigateur)

1.430 sous officiers recrutés à partir d’un Bac et formés par l’armée, jusqu’à 30 ans

180 volontaires recrutés (niveau 3 ème / 2 pour un contrat d’ 1 an idéal pour découvrir l’armée de l’air avant un engagement sous un autre statut, pour bénéficier d’une première expérience professionnelle, pour accomplir une année de césure dans le cadre de ses études supérieures.

Avec le BAC, devenez :
C ontrôleur aérien Spécialiste électrotechnicien opérationnel
Technicien SIC aéro
Technicien de maintenance vecteur moteur
Mécanicien avionique
Spécialiste des systèmes d’information et supports de télécommunications

Le bureau Air de LORIENT est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h30 et sur Rendez vous le samedi de 9h00 à 12h00.
Nous avons également des permanences
- au CIRFA de Vannes tous les mercredi de 10h00 à 16h00 et les lundi mardi jeudi vendredi sur rendez vous
- à la Mission Locale de Pontivy les 2 ème et 4 ème mercredi de chaque mois sur rendez vous
Prise de RDV au 02 97 12 43 62
Facebook : Armée de l'Air CIRFA AIR Lorient 56100
Twitter : CIRFA AIR LORIENT

>> Bientôt 16 ans, pensez au recensement!

Dans votre entourage proche, amical, familial, vous connaissez sans doute un jeune de 16 ans. S'est-il fait recenser ? A cet âge, les adolescents ont souvent d'autres préoccupations et pourtant le recensement citoyen est obligatoire.

> QUI ?
Tous les Français, filles et garçons âgés de 16 ans.

 

 

> POURQUOI ?
Pour vous inscrire en vue de permettre votre convocation à la journée défense
et citoyenneté. Il permet votre inscription d'office sur les listes électorales.
COMMENT ? Deux possibilités s'offrent à vous :

> PAR INTERNET
1- Créez votre compte sur www.service-public.fr vérifiez ensuite que le e-recensement est possible dans votre commune.
2 - Munissez-vous des documents numérisés suivants : pièce d'identité et livret de famille.
3 - Allez dans la rubrique « Papiers-Citoyenneté », cliquez sur « Recensement, JDC et service national », ou dans la zone « Rechercher » tapez « recensement ».
4 - Vous n'avez plus qu'à suivre les instructions.
> À LA MAIRIE DE VOTRE DOMICILE
Munissez-vous des documents suivants : pièce d'identité et livret de famille.

 

 

> Service militaire volontaire : offrir un cadre rassurant et structurant

Le général Pillet, commandant le Service militaire volontaire (SMV) a dressé un premier bilan du programme d'expérimentation, 6 mois après la décision ministérielle d'ouvrir trois centres de SMV. Ils proposent à des jeunes de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire, un parcours d'insertion vers l'emploi et s'appliquent à leur dispenser un véritable encadrement rigoureux et qualitatif.Ces centres sont désormais ouverts à Montigny-lès-Metz, Brétigny-sur-Orge et La Rochelle.

Actuellement, ils accueillent au total 300 volontaires stagiaires souvent orientés vers le SMV par les missions locales. La capacité d'accueil va augmenter afin d'accueillir 700 jeunes lors des prochaines sessions. L'objectif fixé de 1 000 jeunes pour 2015 - 2016 sera tenu. Les stagiaires des deux premiers centres ouverts ont à pré-sent terminé leur formation initiale et bénéficient de la formation gé-nérale qui consiste en une remise à niveau scolaire dispensée par des professeurs de l'éducation nationale, le permis de conduire et la formation aux premiers secours.

Les jeunes bénéficient, enfin, d'une formation professionnelle réalisée en partenariat avec des entreprises et les collectivités locales et dans des secteurs garantissant des perspectives d'emploi. La formation des jeunes ayant choisi la filière du bâtiment s'appuie sur le soutien de l'école du génie d'Angers et se concrétise dans des projets comme la rénovation du radoub de l'Hermione à Rochefort. Les partenariats conclus avec les entreprises permettent aux jeunes de parfaire leurs connaissances techniques par le tutorat tout en étant insérés dans le milieu professionnel.Châlons-en-Champagne a été identifié pour être un des prochains sites d'accueil du SMV. Cette décision a été confirmée en Conseil des ministres. Une mission a été commanditée par le ministère pour étudier les modalités de mise en oeuvre.

> Toutes les infos

Source : Bureau porte-parole de la Délégation à l'information et à la communication de la défense (DICoD)

Partager cette page :